Matériaux recyclés : Où en sommes-nous ? 

Commençons par deux petites infos qui vous aideront très probablement à briller lors de votre prochain barbecue ou au dîner avec votre belle-famille grâce aux matériaux recyclés. Et oui ! Vous pouvez rappeler que le recyclage moderne en France connaît deux dates clés. 1975, avec la loi du 15 juillet, qui pose les bases du recyclage dans les communes françaises. La seconde, 1992, avec la Loi Royale qui oblige chaque commune à valoriser le recyclage des déchets. 

Et heureusement que des lois sont passées par là.

En effet, une étude très récente de la FNADE, nous dit que le recyclage et la gestion des déchets ménagers en France, c’est 2 millions de tonnes d’émissions de CO2 évitées. L’équivalent de quasiment 800 000 voitures en train de rouler. Oui, ça en fait des embouteillages.

Rafraichissons-nous un peu la mémoire sur ce qu’est exactement le recyclage. Le recyclage fait partie d’un procédé de traitement des déchets au moment de sa fin de vie. C’est le tri sélectif qui permet de récupérer les matériaux recyclables et d’en faire des matériaux recyclés.
Tout ceci s’inscrit dans ce qu’on appelle : l’économie circulaire. Autrement dit, penser et produire des matériaux durables pour s’affranchir du gaspillage et limiter la production de déchets. Un véritable cercle vertueux. 

 

Matériaux recyclés : le constat

Déjà, le premier constat positif que l’on peut tirer du recyclage, c’est que c’est créateur d’emplois. La gestion de déchets en France génère plus de 111 600 emplois directs et concerne 8 500 entreprises pour un chiffre d’affaires de plus de 20 milliards d’euros. 

En même temps, quand on sait que les ménages français génèrent 39 millions de tonnes de déchets par an… ça en fait du boulot. Cette quantité de déchets ne représente que 9% du total français. Le reste est produit par les entreprises, à hauteur de 63 millions de tonnes, et par la construction, 224 millions de tonnes. Le total avoisine les 325 millions de tonnes de déchets par an. 

Les chiffres sont énormes, mais de moins en moins énormes. En effet, en 10 ans, voilà ce qu’on peut dire :

  • Les déchets des ménages français : diminution de 2 % 
  • Ceux des entreprises : diminution de 15%
  • Les déchets liés à la construction : diminution de 5% 

 

Ils deviennent quoi ces déchets du coup ? 

66 % de ces déchets sont recyclés, 28% sont éliminés, car ils ne rentrent pas dans une démarche de valorisation.. Les 6% restants sont de la valorisation énergétique (actions visants à partir de déchets, à obtenir de l’énergie ou des matières réutilisables.)

Constat positif de l’action du recyclage. Au total, par an, 23 millions de tonnes de CO2 sont évitées ! 

 

Matériaux recyclés : le problème du plastique 

Il faut bien se l’avouer, tout n’est pas rose non plus, on est obligés de parler des choses qui fâchent.
La France produit plus ou moins 4.5 millions de tonnes de déchets plastiques par an et seuls 22% de ces déchets sont recyclés.

Pour endiguer la pollution due au plastique, le gouvernement a pris un certain nombre de mesures.

Les voici :

  • 2020 : La loi anti-gaspillage qui prévoit la fin d’ici 2040 des emballages en plastique à usage unique
  • 2021 : Le décret “3R” objectif de réduction, réemploi et recyclage des emballages plastiques à usage unique sur la période : 2021-2025
  • 2022 : Interdiction des suremballages en plastique pour les fruits et légumes de moins de 1,5 kilos. Ni pour les jouets en plastique et les sachets de thé. 
  • 2023 : Les fast-food auront l’interdiction de proposer de la vaisselle jetable (repas servis sur place)
  • 2024 : Interdiction de vendre des dispositifs médicaux qui contiennent des résidus de plastique (microplastiques)
  • 2025 : Un lave-linge neuf doit être doté d’une fonction pour retenir les microfibres plastiques
  • 2026 : interdiction de proposer à la vente des produits cosmétiques contenant des microplastiques.

 

Top 6 des idées reçues sur les matériaux recyclés

Tous les déchets vont au même endroit ! FAUX

Premièrement, une part des camions de collecte est dotée de deux compartiments. Un pour les ordures ménagères et un qui part direction le centre de tri.
En plus de ça, les collectivités locales revendent les matériaux recyclables aux recycleurs pour qu’ils en fassent de nouvelles ressources. Donc peu d’intérêts à mélanger le tout. 

 

Pour être recyclés, les éléments d’une bouteille en plastique doivent être séparés. FAUX

Alors, plus exactement : c’était vrai avant, mais ça ne l’est plus maintenant. Il était nécessaire de bien séparer de la bouteille le bouchon ainsi que la collerette. Il est désormais possible de recycler les différents éléments d’une bouteille en plastique.  

 

Le recyclage n’a pas d’impact sur l’environnement. FAUX

Euh… bien sûr que si! On ne va …ne va quand même pas s’embêter à trier nos déchets plastiques, papiers et cartons ou bouteilles en plastique pour rien. La 2e vie donnée aux différents matériaux est bénéfique pour l’environnement. Au total, le recyclage c’est 1,6 millions de tonnes de CO2 en moins chaque année ! 

 

Les jeunes sont ceux qui trient le plus. FAUX

On pourrait croire que les jeunes de moins de 25 ans ont le monopole en ce qui concerne la question environnementale. Pas sur tout, manifestement. 40 % des 15-24 ans trient systématiquement contre 60 % chez les plus 65 ans.   

 

Les emballages doivent être imbriqués avant de les mettre dans le bac de tri. FAUX

Effectivement mieux vaut éviter. En effet, nos différents emballages doivent être disposés en vrac dans les bacs de tri. Ces emballages seront séparés dans les centres de tri.

 

Les Français sont en retard question recyclage et tri. FAUX

Et bien non. Selon la légende, le français serait râleur, en revanche, rien ne dit qu’il ne recycle pas. La France est dans la moyenne européenne avec un bilan global positif et en progression. 70 % des emballages sont recyclés. Il y a 20 ans, le taux n’était que de 40 %. 

 

Avantages des matériaux recyclables

Maintenant que nous avons cloué le bec aux idées reçues, regardons un peu les nombreux avantages du recyclage. C’est parti.

 

Sauvegarder les ressources naturelles

Un matériau non-recyclable a vocation à devenir un déchet, qu’il faut donc évacuer et qu’il faut reproduire pour satisfaire la demande. Cercle vicieux. Le recyclage, lui, a cette faculté à faire renaître de ses cendres un matériau. Le déchet est retransformé en une matière première réutilisable. 

 

Créer de nouveaux objets

Oui, le recyclage permet une seconde vie ou une troisième d’ailleurs, potentiellement très différentes pour un déchet. Par exemple, 25 bouteilles en plastique de 2 litres suffisent pour permettre la création d’une veste polaire taille adulte. Transformer une bouteille plastique en vêtement c’est plutôt cool, et pour ça, pas besoin de s’appeler Harry Potter !

Mine de rien, cette histoire  de bouteilles en plastique transformées donne envie de donner d’autres exemples quand même.

C’est parti pour 6 idées d’objets du quotidien transformés et réutilisés :

    • Et soudain, votre pack de bières en carton devient un objet pour transporter vos outils de bricolage. N’hésitez pas à y ajouter un peu de scotch, cela viendra solidifier le tout. 
    • Nous, apprentis peintre en bâtiment, il nous arrive d’avoir à repeindre la cuisine, le salon ou notre chambre. Mais après, on sait jamais quoi faire des pots de peinture vides. Il est possible d’en faire des seaux à glace pour garder vos bouteilles au frais. En plus, ça évite de faire des allers-retours incessants pour ramener des glaçons.
    • Pour les chanceux qui ont un établi chez eux, une petite astuce pour que chaque vis ou chaque boulon soit rangé. Pour cela, prenez vos boites plastiques vides. Les couvercles seront simplement à visser sur une planche en bois, les boîtes, elles, accueilleront les petits objets de bricolage. Un peu d’ordre c’est pas mal, et ça ne coûte rien. 
    • Parlons peu, parlons pneus. Les pneus, c’est moche et ça pollue. Autant les garder près de soi et les transformer. Que faire avec nos vieux pneus alors ? Une idée assez simple et très utile, en faire des POUFS ! Pour le côté esthétique, confectionner son pneu pouf en osier. 
    • Une trousse à crayons faite avec des bouteilles plastiques. Pas besoin d’une Maîtrise en bricolage, promis. Schématiquement, vous aurez besoin de deux culs de bouteille pour cette opération transformation. Pour les relier, ajoutez une fermeture éclair à l’aide de colle.
    • Audacieux, levez-vous. Vous souhaitez rendre vos chaussures éclatantes avec un cirage naturel, utilisez la peau de banane. C’est tout simple, il suffit de frotter le cuir de la chaussure avec l’intérieur de la peau de banane. Pour supprimer les dépôts éventuels, appliquez un chiffon doux et propre sur le cuir.

 

Protection de l’environnement 

En recyclant, on fait un cadeau à notre planète. Mais aussi aux objets recyclés qui, au lieu d’être jetés dans la nature et de polluer la Terre et ses océans, s’offrent une nouvelle vie.Une étude WWF dit d’ailleurs qu’un tiers des déchets plastiques finissent dans la nature. Ils peuvent être jetés, mais également incinérés, ce qui entraîne l’émission de dioxyde de carbone ou de soufre. La réduction des déchets limite la pollution, le réchauffement climatique et l’émanation de gaz toxiques. 

 

On économise de l’énergie grâce aux matériaux recyclés

Parlons simple donc parlons chiffres. Recycler une tonne de papier ça permet de faire 50 % d’économie d’énergie. Autre exemple : une bouteille en plastique produite à partir de matériaux recyclés c’est 60 % d’énergie en moins. Allez, une dernière. Une canette en aluminium, toujours faite à partir de matériaux recyclés, c’est 5 % de l’énergie nécessaire à la production d’une canette en matière première.  

 

Comment bien recycler à la maison ?

On aime le partage chez SPRING, alors on identifie ensemble les emballages et déchets qu’il est possible de recycler. En moyenne, on produit en France près de 39 millions de tonnes de déchets par an. Alors, réduire cette quantité de déchets, franchement, c’est pas sorcier. Pas vrai Jamy ? 

Trier les papiers, les briques en carton et les emballages. On les jette en vrac dans le bac de tri sélectif ou dans la poubelle de couleur prévue à cet effet. 

Trier les emballages métalliques. Que ce soient les boîtes de conserve, les canettes ou les barquettes en aluminium, hop au tri sélectif. 

Trier les emballages en verre. Les pots, bocaux, bouteilles d’alcool (on ne juge pas chez SPRING) tous les emballages en verre sont concernés. Une seule chose, on les met dans le bac sans les bouchons et couvercles. 

Trier les emballages plastiques. Le tri des déchets plastiques n’est pas opérationnel partout en France. Deux cas de figure : les communes en extension des consignes de tri et celles qui ne le sont pas encore.

Et demain ?

Il faut savoir qu’en 2022, tous les centres de tri vont être modernisés en France.  Il va devenir possible de mettre tous ses emballages plastiques dans la poubelle jaune. C’est ce qu’on appelle l’extension des consignes de tri qui doit être mis en place dans 100% des communes.

Le but est évidemment de simplifier au maximum le tri sélectif. Dans les communes qui pratiquent déjà l’extension des consignes de tri, 4 kg d’emballages par habitant sont triés en plus. 

Recycler, c’est une succession de gestes simples avec des pouvoirs immenses. On limite son impact sur l’environnement, on évite le gaspillage et on donne une deuxième vie à des produits. De nombreux produits ne sont pas biodégradables et pullulent des années voire des siècles autour de nous. Pour éviter tout ça, le recyclage, c’est la base.